629 migrants tués au mois de juin en Méditerranée

©Reuters.
©Reuters.

La Méditerranée tue. On le sait. Mais au mois de juin 2018, elle a beaucoup tué. Beaucoup plus que le mois précédent. Selon les chiffres de l’Organisation internationale des migrations, 629 personnes ont perdu la vie en tentant de traverser la mer. En mai, 48 avaient péri. Certes, la météo clémente tend à pousser les migrants à tenter leur chance. Mais les proportions sont particulièrement interpellantes : jamais un mois de juin n’a été aussi meurtrier.

En cause : «  La raison la plus probable est la réduction de la présence des ONG en Méditerranée, estime l’antenne italienne de l’OIM. Elles assurent plus du tiers des opérations de secours. Si elles ne sont plus là, il y aura plus de morts. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct