Pluies torrentielles au Japon, la faute au réchauffement climatique

Ce dimanche, les résidents de Kurashki (Okayama) commencaient à nettoyer leurs habitations.
Ce dimanche, les résidents de Kurashki (Okayama) commencaient à nettoyer leurs habitations. - EPA.

Depuis Tokyo

Des centaines de localités entièrement inondées, leurs habitants ayant parfois dû se réfugier sur le toit de leur habitation et y attendre pendant des heures avant d’être hélitreuillés. Des pans de montagne entiers effondrés. Des routes anéanties. Des voies ferrées dévastées. Des ponts en béton armé ébranlés. Des commerces envahis par les coulées de boue. Des milliers de véhicules emportés comme des fétus de paille par des torrents furieux. Depuis jeudi, le Japon a vécu des scènes de désastre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct