Deux nouveaux ministres pour une Theresa May fragilisée

Theresa May rempalce David Davis par Dominic Raab et Boris Johnson par Jeremy Hunt.
Theresa May rempalce David Davis par Dominic Raab et Boris Johnson par Jeremy Hunt. - AFP.

Depuis Londres

Deux ans après le référendum sur le Brexit et un an après le début des négociations, le Royaume-Uni semble s’enliser de plus en plus pour trouver un « deal » sur sa sortie de l’Union Européenne. Comme si les désaccords avec Bruxelles ne suffisaient pas, Theresa May peine à unir au sein même de son gouvernement pour trouver un compromis entre les partisans d’un « soft Brexit », et ceux qui au contraire militent pour un Brexit dur. La Première ministre britannique avait réuni vendredi dernier son cabinet à huis clos pour élaborer une stratégie sur la relation future que le Royaume-Uni conserverait une fois sorti de l’Union. Après de nombreuses spéculations sur la démission des plus eurosceptiques, Theresa May avait finalement annoncé un accord sur un plan de Brexit considéré comme « soft ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct