Coupe du monde: chaque Diable a déjà 326.000 euros en poche

Edition numérique des abonnés

A la veille du match pour la 3e  place de samedi à Saint-Pétersbourg, l’heure est au bilan. Sur le plan sportif, les performances parlent d’elles-mêmes puisqu’au-delà de la déception de ne pas avoir vu les Diables aller jusqu’à l’apothéose moscovite de dimanche, on retirera une note extrêmement positive avec ce gâteau tout de même alléchant de l’accession aux demi-finales qui ne demande plus qu’une petite cerise représentée par une 3e place historique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct