Un demi-million de personnes demandent la fermeture de Tihange 2 et Doel 3

© Photo News
© Photo News

Une délégation de plusieurs groupes d’actions anti-nucléaires a remis une pétition signée par un demi-million de personnes, vendredi, à l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN). Les signataires – belges, néerlandais et allemands – réclament la fermeture sans délai des réacteurs Tihange 2 et Doel 3, dont les cuves présentent des milliers de microfissures.

La pétition a été remise aux mains du nouveau directeur général de l’AFCN, Frank Hardeman, entré en fonction au mois de mai. Cet expert en sûreté nucléaire et ancien directeur adjoint du Centre d’étude nucléaire de Mol pourrait se montrer « plus ouvert » que son prédécesseur Jan Bens, espèrent les associations qui comptent sur un « changement d’attitude » de l’AFCN.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct