L’Unesco s’interroge sur les sites de la Grande Guerre

Le fort de Loncin, en région liégeoise, est l’un des quatorze sites candidats qui sont répertoriés en Wallonie.
Le fort de Loncin, en région liégeoise, est l’un des quatorze sites candidats qui sont répertoriés en Wallonie. - Belpress.

L’information a suscité un émoi certain parmi les historiens et les amoureux du patrimoine des deux côtés de la frontière franco-belge. Réuni à Bahrein, le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco a intégré dix-neuf nouveaux sites et traditions sur les listes des chefs-d’œuvre planétaires, dont la chaîne des volcans d’Auvergne, mais il a écarté le dossier défendu par la Wallonie, la Flandre et la France afin d’obtenir le classement des sites de mémoire liés à la Première Guerre mondiale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct