Dans les gradins de la fanzone de Coxyde, le calme a finalement fait place à l’exultation

© Mathieu Golinvaux - Le Soir
© Mathieu Golinvaux - Le Soir

Installée sur l’esplanade de l’hôtel de ville, la fanzone de Coxyde a des allures de théâtre. Tout autour de la fosse, des gradins. D’ailleurs, pour accéder au site et voir le match des Diables contre l’Angleterre, le supporter doit s’acquérir d’un droit d’entrée d’un euro, comme s’il entrait au stade. Unique dans le pays.

Une demi-heure avant le début de la rencontre, le site est encore quasi vide ce samedi. Comme si l’enjeu de la troisième ne séduisait que modérément les supporters qui d’habitude prennent d’assaut l’esplanade, selon plusieurs assidus. Au point qu’à l’accoutumée, le nombre de places est limité. Petit à petit, les maillots rouges et les perruques commencent à garnir les gradins. Autre particularité par rapport aux autres fanzones du pays, en ce milieu d’après-midi, les cornets de glace sont plus nombreux que les gobelets de bière.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct