Pensions: la majorité fait le forcing

La coalition suédoise ne renonce pas à son projet « pensions », évidemment, pas non plus à accélérer au parlement : ce mardi, une réunion des chefs de groupes, à la Chambre, autour de Siegfried Bracke, président d’assemblée, n’a pas permis de mettre d’accord majorité et opposition. Celle-ci demandait du temps afin que les débats au parlement puissent se dérouler sans l’urgence, il n’en sera rien : la commission des Affaires sociales se réunira cet après-midi, dès 15 heures, pour une séance qui pourrait donner lieu à un vote du projet de loi en première lecture. C’est en tout cas le voeu de Vincent Van Quickenborne (VLD), qui préside la commission.

La majorité n’en reste pas là. En réunion des chefs de groupes, elle a fait part d’une liste de… 18 projets de loi qu’elle veut voir aboutir en juillet, avant le départ en vacances (lire ci-dessous). Au pas de charge ! Autant dire que l’opposition proteste et s’indigne. La majorité fédérale maintient.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct