Diables rouges: Didier Reynders à l’attaque, Charles Michel en défense et le Roi au milieu

Diables rouges: Didier Reynders à l’attaque, Charles Michel en défense et le Roi au milieu

Pas facile de trouver sa juste place sur le terrain de la Coupe du monde quand on est monarque ou politique. Le climat, d’abord : disons qu’une part plus que substantielle de la population ne voue pas la même admiration à nos édiles, mêmes couronnées, qu’aux dieux du stade.

Tout l’art est donc de se placer sans trop en avoir l’air. Au lendemain du coup de sifflet final, on identifiera trois styles.

1

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct