Ray Davies Our country: Americana act II

<span>Ray Davies</span> Our country: Americana act II

Ray Davies, un des plus grands mélodistes pop des sixties, n’a jamais été du genre à vivre sur son passé. Même s’il vient d’annoncer la reformation des Kinks, plus de vingt ans après leur séparation.

L’an dernier, il publiait un passionnant Americana, album-concept né de ses nombreux voyages aux États-Unis et de sa passion pour la musique américaine. L’actualité l’a poussé à donner une suite à ce disque.

Sous-titré « Americana act II », cet album de 19 morceaux entre dans ce qu’il appelle Our Country, au plus près de l’âme ricaine. Avec ses rêves et surtout ses désillusions. De Louisiane à l’Oklahoma, il évite les clichés pour toucher à ce qui fait l’Amérique, sa musique et sa culture. Son passé, son présent et son avenir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct