Affaire Benalla: le collaborateur de Macron déjà épinglé pour faute grave en 2012

©Reuters
©Reuters

Placé en garde à vue ce vendredi pour violences, Alexandre Benalla n’en est pas à sa première faute professionnelle. Le collaborateur de Macron s’était déjà fait épingler en 2012 par son ancien employeur, le cabinet d’Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif.

En 2012, Alexandre Benalla intègre le service de protection des hautes personnalités du ministre en tant que chauffeur… avant d’être viré quelques jours plus tard. « Je m’en suis séparé au bout d’une semaine après une faute professionnelle d’une première gravité : il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre la fuite », explique Arnaud Montebourg au quotidien Le Monde.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct