«Nos compagnons de voyage»: qui se cache derrière les cartes postales ?

Olivier Brouwers est un photographe qui s’est rendu célèbre par ses images décallées de Bruxelles que l’on retrouve chez Plaizier, un éditeur alternatif.
Olivier Brouwers est un photographe qui s’est rendu célèbre par ses images décallées de Bruxelles que l’on retrouve chez Plaizier, un éditeur alternatif. - Bruno Dalimonte/ Le Soir.

Sa première carte postale ? Olivier Brouwers s’en souvient parfaitement : « C’était un vieux monsieur qui passait devant le parlement européen. Il s’est d’ailleurs reconnu sur la carte et m’a recontacté. J’ai d’abord eu peur qu’il me cause des ennuis pour ses droits à l’image… mais il était ravi ! » Diplômé en photographie de l’Ecole Supérieure des Arts de l’Image (ESA) « Le 75 », Olivier Brouwers s’est lancé « dans la carte postale » il y a près de vingt ans. Après quelques années de photographie de reportage, il cherche comment vivre de ses clichés sans pour autant « faire des mariages ». La découverte d’une série de cartes postales au Portugal, où il a vécu un an, lui met la puce à l’oreille. « C’était une très jolie série en noir et blanc, se souvient-il. J’ai eu envie de montrer ma ville et ses habitants, dont d’autres quartiers comme Ixelles, Schaerbeek, Saint-Gilles… Cela n’existait pas encore à Bruxelles : il y avait une niche à prendre. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct