Affaire Benalla: l’enquête est confiée à un juge d’instruction

© AFP
© AFP

Le parquet de Paris a annoncé dimanche l’ouverture d’une information judiciaire confiée à un juge d’instruction, notamment pour « violences en réunion » et « immixtion dans l’exercice d’une fonction publique  », après les violences commises le 1er mai par Alexandre Benalla et Vincent Crase.

Le parquet a requis le placement sous contrôle judiciaire des cinq suspects en garde à vue jusqu’à samedi soir. Concernant Alexandre Benalla, ex-chargé de mission à l’Élysée, et Vincent Crase, employé de LREM, le parquet a notamment demandé l’interdiction d’exercer une fonction publique ou une mission de service public. Pour les trois policiers qui avaient transmis des images de vidéo-surveillance à M. Benalla, il a requis une interdiction d’entrer en contact avec d’autres protagonistes du dossier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct