Tomorrowland fascine par sa démesure

A Tomorrowland, certaines scènes sont plus impressionnantes que les plus beaux décors de parc d’attraction.
A Tomorrowland, certaines scènes sont plus impressionnantes que les plus beaux décors de parc d’attraction. - Mathieu Golinvaux

Ça vibre, ça dance, ça brille, c’est Tomorrowland. Vendredi le festival de tous les excès ouvrait ses portes aux 200.000 « people of tomorrow ». Et encore une fois, les décors féeriques et les DJs survoltés ne les ont pas déçus.

L’événement le plus international de la planète frappe fort cette année. Les dix-sept scènes éparpillées sur le site, toutes plus spectaculaires les unes que les autres, ne laissent aucun répit aux amateurs de techno et d’électro. Une arche romaine, des champignons mauves colossaux ou un dragon fumant leur en mettent plein la vue. Dommage que le festival soit interdit aux mineurs, car certaines scènes sont plus impressionnantes que les plus beaux décors de parc d’attraction.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct