Benalla inculpé, la présidence Macron destabilisée

©EPA
©EPA

Depuis Paris

Qu’il semble loin ce lundi d’euphorie où le président Macron savourait la victoire, tapait sur les pectoraux des joueurs de l’équipe de France et célébrait les vertus de l’union dans un Paris envahi par la foule. C’était il y a une semaine, une éternité !

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct