Affaire Benalla: devant l’Assemblée, le ministre français de l’Intérieur charge l’Elysée

©AFP
©AFP

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb s’est défendu lundi matin de tout manquement personnel dans la gestion de l’affaire Benalla, lors d’une audition cruciale à l’Assemblée nationale, alors qu’Emmanuel Macron a promis la « vérité » en espérant éteindre la plus grave crise politique du quinquennat.

Les vidéos montrant Alexandre Benalla, un proche collaborateur du chef de l’Etat, en train de frapper et malmener des manifestants le 1er mai à Paris alors qu’il accompagnait les forces de l’ordre en tant qu’« observateur » (mais avec brassard et casque de policier), ne cessent d’avoir des répercussions politiques, allant jusqu’à paralyser l’Assemblée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct