Le plan de la Commission européenne pour «trier» les migrants

©D.R
©D.R

Les ambassadeurs des Etats membres se penchent ce mercredi sur la proposition de la Commission pour débloquer un accueil européen en crise depuis que l’Italie a fermé ses ports aux navires transportant des migrants et réfugiés rescapés des naufrages. Faute de parvenir à réformer le système d’asile, les 28 ont demandé en juin à Bruxelles de plancher sur une coopération plus poussée avec des pays tiers.

La Commission propose donc de créer deux nouveaux « concepts » d’accueil de part et d’autre de la Méditerranée. Les « plateformes régionales de débarquement » recueilleront en Afrique du nord une partie des migrants naufragés (si tant est que les pays acceptent), tandis que ceux débarqué dans les ports européens seront envoyés dans des « centres contrôlés » gérés par les Etats membres qui se seront portés volontaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct