Vincent De Wolf: «Il faut une norme non cumulative»

En mars dernier, les libéraux et leur chef de file Vincent De Wolf avaient déjà introduit une proposition visant à réformer les normes en matière d’ondes.
En mars dernier, les libéraux et leur chef de file Vincent De Wolf avaient déjà introduit une proposition visant à réformer les normes en matière d’ondes. - Pierre-Yves Thienpont

Au sein de l’opposition, déjà, le MR fustige l’accord révélé à la veille du 21 juillet. « Ce protocole d’accord, c’est vraiment un effet d’annonce », dénonce Vincent De Wolf. « C’est presque caricatural, car on ne sait même pas sur combien de Volts on s’entend ». Si le chef de file des libéraux bruxellois se permet de critiquer, c’est qu’il estime avoir fait son job sur le dossier. En mars dernier, son groupe a en effet déposé au parlement une proposition d’ordonnance visant à remettre au goût du jour le cadre légal concernant les ondes, en répondant notamment à l’épineuse question des normes d’émissions. Un texte « clé-sur-porte » qui s’est rapidement perdu dans les méandres du parlement mais dont, selon lui, le gouvernement ferait bien de s’inspirer pour aboutir avant l’échéance de 2020.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct