lesoirimmo

Marcus Miller Laid black

<span>Marcus Miller</span> Laid black

Le bassiste US n’a plus rien à prouver après trente ans passés au service du jazz. Mais voilà, il s’amuse. Et, du coup, nous amuse. Il aime la scène, il aime son jazz marqué de funk, de R’nB, de hip-hop, de soul, de gospel et le fait aimer à des milliers de spectateurs conquis par son allant, son talent, son enthousiasme, son dynamisme.

Un concert de Marcus Miller, c’est quelque chose : le bassiste se donne, à fond. Vous le verrez au Dinant Jazz le samedi 28 juillet. C’est d’ailleurs ce Laid Black qu’il va interpréter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct