Les nouvelles technologies rendent le métier d’agriculteur de plus en plus «smart»

L’habitacle du tracteur d’Yves Henry a davantage des allures de cockpit d’avion de chasse que de paisible engin agricole.
L’habitacle du tracteur d’Yves Henry a davantage des allures de cockpit d’avion de chasse que de paisible engin agricole. - Dominique Duchesnes

Un volant, deux manettes de contrôle, trois écrans d’ordinateur, un boîtier de modulation de la pression des pneus… L’habitacle du tracteur d’Yves Henry a davantage des allures de cockpit d’avion de chasse que de paisible engin agricole. A Paifve, l’exploitation familiale s’étend sur 300 ha. Yves Henry et son frère y cultivent céréales, betteraves, oléagineuses, légumes et pommes de terre. Pas de quoi rassasier celui qui se définit comme « agriculteur dans le cœur » mais « entrepreneur dans le sang ». A côté de la ferme familiale, Yves Henry a donc développé une société de travaux agricoles et de terrassement, Isaply Services. En gardant toujours un œil attentif sur les nouvelles technologies. « Quand on ne va pas de l’avant, on recule », plaisante Yves Henry qui reconnaît « avoir toujours été tenté par la nouveauté, qui a parfois joué les cobayes ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct