RDC: après Ebola, une maladie inconnue tue 15 personnes en un mois

Photo d’illustration ©D.R
Photo d’illustration ©D.R

À peine libérée de sa neuvième épidémie de fièvre hémorragique Ebola, la République démocratique du Congo fait face à une maladie encore inconnue qui a tué une quinzaine de personnes dans l’est depuis début juillet, ont indiqué lundi des sources sanitaires.

«  Au cours de ce mois, nous avons enregistré 15 décès sur 26 cas  », a déclaré le docteur Alain Musondolya en poste dans la commune rurale de Mangina, à 30 km au sud-ouest de Beni dans la province du Nord-Kivu. «  Les malades viennent avec des vomissements, des selles liquides, des hémorragies nasales et des vomissements de sang. Nous n’avons pas d’intrants pour les soigner et le personnel est exposé à la contamination  », a-t-il ajouté. «  Nous avons déjà envoyé les échantillons à Kinshasa. Nous attendons le résultat  », explique-t-il.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct