Elections au Zimbabwe: l’opposition revendique la victoire, le gouvernement menace

©Reuters
©Reuters

L’opposition au Zimbabwe a revendiqué mardi la victoire de son candidat Nelson Chamisa dès le premier tour de la présidentielle face au chef de l’Etat sortant Emmerson Mnangagwa, provoquant la colère du gouvernement qui a menacé d’arrestations ceux qui annoncent des résultats alors que le décompte traine en longueur.

Lundi, les Zimbabwéens se sont rendus en masse et dans le calme aux urnes pour élire leurs président, députés et conseillers municipaux, lors des premiers scrutins depuis la chute de Robert Mugabe, tombé en novembre après trente-sept ans au pouvoir.

Les résultats officiels des élections nationales n’ont pas été encore annoncés, mais l’opposition a d’ores et déjà crié victoire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct