Theresa May entend «vendre» son Brexit doux à un Emmanuel Macron sceptique

Theresa May va interrompre ses vacances en Italie (ici avec son époux) afin de rencontrer le président français Emmanuel Macron.
Theresa May va interrompre ses vacances en Italie (ici avec son époux) afin de rencontrer le président français Emmanuel Macron. - Reuters.

Depuis Londres

Bourreau du travail, la Première ministre, Theresa May, prend peu de vacances. Mais la décision du chef du gouvernement britannique d’écourter sa semaine de repos en Italie en vue de rencontrer le Président français, Emmanuel Macron, le 3 août, au Fort de Brégançon (Var), souligne sa détermination à sortir les négociations du Brexit avec Bruxelles de l’ornière.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct