«Sisters in Crime», de l’opéra au cabaret

«
Johan a une logique
: l’interprétation
», dit Sarah Laulan à propos de Johan Dupont, le pianiste qui fait partie intégrante du trio.
« Johan a une logique : l’interprétation », dit Sarah Laulan à propos de Johan Dupont, le pianiste qui fait partie intégrante du trio. - D.R.

A l’origine, une envie de liberté, « dans le répertoire, l’interprétation », mais aussi de créativité. D’un côté, Sarah Laulan, contralto, troisième lauréate du Concours Reine Elisabeth en 2014, qui a également suivi une formation de comédienne. De l’autre, Julie Mossay, soprano née à Verviers, qui a fait ses débuts à l’Opéra Royal de Liège avant d’enchaîner les rôles en Europe. Ensemble, elles sont les Sisters in Crime, un projet de spectacle dont le répertoire s’éloigne des frontières des genres et lorgne notamment du côté du jazz américain.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct