Google sur le point de céder à la censure de la Chine?

Des salariés de Google sont choqués par la politique de leur entreprise.
Des salariés de Google sont choqués par la politique de leur entreprise. - Reuters.

C’est un employé de Google qui a vendu la mèche, sous couvert d’anonymat : le géant de l’internet testerait une version de son moteur de recherche adaptée aux exigences de censure de la Chine. Pour rappel, Google avait retiré son moteur de recherche de l’énorme marché chinois en 2010, suite à de nombreuses cyberattaques et à… la censure exercée par Pékin à son encontre. Huit ans plus tard, le géant californien plancherait donc sur une version spécialement modifiée filtrant les mots-clés interdits pas le gouvernement chinois, a indiqué une source interne à l’entreprise à l’AFP. Nom de code : « Dragonfly » (libellule). Google a refusé de confirmer l’existence du projet. Sans la nier non plus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct