Maisons de repos en Wallonie: un nouveau financement qui ne plaît pas aux CPAS

A Nivelles, il faut trois à quatre mois pour pouvoir intégrer la maison de repos Nos Tayons, nous explique Colette Delmotte, présidente du CPAS.
A Nivelles, il faut trois à quatre mois pour pouvoir intégrer la maison de repos Nos Tayons, nous explique Colette Delmotte, présidente du CPAS. - Bruno Dalimonte/ Le Soir.

Alda Greoli (CDH), la ministre wallonne de la Santé et de l’Action sociale, a récemment fait approuver par le gouvernement une note cadre consacrée à la réforme de l’aide aux personnes âgées. Une préoccupation permanente pour les autorités wallonnes qui portent déjà l’idée d’une assurance autonomie de 36 euros payable par tous, sauf exceptions, et qui soutiendra les services délivrés aux citoyens en perte d’indépendance, dont de nombreux aînés. En 2034 en Wallonie, il y aura autant de personnes âgées de 67 ans et plus que de jeunes de moins de 18 ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct