Deafheaven Ordinary corrupt human love

<span>Deafheaven</span> Ordinary corrupt human love

Fini les incendies d’églises et autres petits meurtres entre amis de l’influente scène norvégienne des années 90. Les Américains ont remis un peu d’ordre dans le chaos, sous la houlette de quelques groupes comme Liturgy, qui se sont donné pour mission de « dépasser le nihilisme », ou Deafheaven, lesquels, s’ils ne se revendiquent pas du tout du genre, l’ont tout de même totalement renouvelé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct