lesoirimmo

Le Gaume Jazz Festival ce week-end: «La diversité, ce n’est pas le fourre-tout»

Le Gaume Jazz Festival ce week-end: «La diversité, ce n’est pas le fourre-tout»
D.R.

Avant que ne débute l’édition 2018 du Gaume Jazz, on peut déjà aligner des chiffres. Jusqu’ici, ce festival organisé dans le Luxembourg belge, dans le joli village de Rossignol, c’est 754 concerts (521 groupes belges et 233 internationaux), 71 productions initiées dont deux tiers sont devenus des projets permanents, un million d’oreilles, soit 496.870 spectateurs. Pas mal !

«  Le Gaume Jazz, c’est le festival de la diversité en jazz, raconte Jean-Pierre Bissot, son directeur. Mais diversité ne signifie pas fourre-tout. Parce que nous mettons en relief des projets artistiques originaux et nous tentons de ne pas programmer des formules trop identiques. Nous ne cherchons pas l’audimat et le vedettariat. Nous tendons au contraire à la pertinence du projet artistique.  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct