RD Congo: une semaine de tous les dangers

La tentative avortée de retour de Moïse Katumbi à Lubumbashi a semé l’émoi parmi ses partisans et dans toute la classe politique. Mais les intentions réelles de l’ex-gouverneur du Katanga ne sont pas claires.
La tentative avortée de retour de Moïse Katumbi à Lubumbashi a semé l’émoi parmi ses partisans et dans toute la classe politique. Mais les intentions réelles de l’ex-gouverneur du Katanga ne sont pas claires. - D.R.

Le Congo est entré dans la semaine de tous les dangers : c’est le 8 août en effet que le Ceni (Commission électorale indépendante) clôturera la liste des candidats à l’élection présidentielle qui est toujours prévue pour le 23 décembre prochain. De toutes parts, tant du côté de l’opposition que celui du pouvoir, les « poids lourds » entretiennent le suspense et, dans le « peloton de tête » l’inquiétude côtoie aussi le burlesque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct