Les routes de l’art (7/12): l’exposition «Cows by water» d’Albert Oehlen à Venise

La seule installation de l’exposition ne parle une fois encore que de peinture avec l’autoportrait de l’artiste se peignant jusque dans son sommeil.
La seule installation de l’exposition ne parle une fois encore que de peinture avec l’autoportrait de l’artiste se peignant jusque dans son sommeil. - D.R.

Depuis Venise

Ah ! Venise ! Hiver comme été, la ville est envahie de touristes et d’amateurs d’art. Pourtant, après des années et des années de Biennale d’art et d’expositions diverses, on continue à trouver un charme fou à cette ville toujours pleine de découvertes et de surprises.

N’écoutez donc pas les mauvais coucheurs qui prétendent que plus rien n’est comme avant. Perdez-vous dans ses ruelles pour tomber nez à nez avec un vieux palazzo décati, une église au charme mystérieux, un bar servant autre chose que l’incontournable spritz ou un petit restaurant où vous dégusterez de délicieuses spécialités vénitiennes. Car la rumeur qui prétend qu’à Venise, on mange mal et cher est aussi fausse que celle qui voudrait qu’en dehors de la Biennale, la ville n’ait rien d’intéressant à proposer dans le domaine artistique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct