#BalanceTonYoutubeur: le scandale prend de l’ampleur

Edition numérique des abonnés

Tout a démarré d’un tweet, écrit le 6 août par Lucas Hauchard, mieux connu sous le nom de Squeezie. Celui-ci voulait pointer du doigt le comportement de certains de ses collègues, utilisant leur notoriété pour demander des faveurs sexuelles à leurs jeunes fans. À peine la déclaration publiée sur son compte de plus de cinq millions de followers, un hashtag s’est très vite fait remarquer : #BalanceTonYoutubeur. «  Le Soir  » faisait d’ailleurs le point sur ce début de polémique, en évoquant les possibilités de poursuites judiciaires.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct