«La musique arabe, c’est la force de la mélodie»

«La musique arabe, c’est la force de la mélodie»
Laurence Vrau.

Jean-Philippe Collard-Neven est un pianiste formé au classique contemporain mais à la curiosité très étendue. Il a composé pour le théâtre, joué avec le contrebassiste jazz Jean-Louis Rassinfosse, étendu ce duo à un trio avec le baryton-basse José van Dam, joué en quartet avec les jazzmen Rassinfosse toujours, le percussionniste Xavier Desandre-Navarre et le sax Fabrice Alleman, n’hésite pas à se frotter au hip-hop, tout en interprétant la musique de Jean-Luc Fafchamps, Luc Ferrari, Claude Ledoux, Michel Gonneville, David Shea, Bruno Mantovani, Jean-Paul Dessy… Un artiste tous terrains en quelque sorte.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct