L’after rock

Parmi les nouveautés, on notera en salivant très fort cette « clôture », chaque soir au Castello. Underground , c’est son petit nom, ne fricotera pas avec la dance mais les guitares rock. Oui, oui ! Ce rock qu’on dit mort et qui, sous les chapiteaux, s’efface en général au profit de l’électronique une fois la nuit tombée.

Le Pukkel s’étalant sur quatre jours, quatre DJ mettront donc la main à la pâte (de 1 h 30 ou 2 à 4 heures du mat’). Parmi eux : Eppo Janssen, bien connu de ceux qui ont aimé Duyster sur Studio Brussel, mais surtout, programmateur du festival.

Quant à Chokri Mahassine, l’organisateur, il re-précise : l’initiative s’adresse à tous les accros au rock alternatif, des Ramones à Sonic Youth en passant par David Bowie et Parquet Courts, le pogo, la Britpop et l’air guitar. Noté ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct