David Goffin retrouve l’envie d’avoir envie

David Goffin retrouve l’envie d’avoir envie

Enchaîner deux matches denses, enquiller deux succès en quelques jours, c’est le genre de performance que David Goffin recherchait depuis de longues semaines, au fil d’un été où le Liégeois avait semblé en quête de certitudes, après le couac d’ordre mental déploré à Roland-Garros et une élimination en 8es de finale face au surprenant Italien Marco Cecchinato. S’en étaient suivis des accrocs au premier tour du Queens (face à l’Espagnol Feliciano Lopez), d’entrée de jeu à Wimbledon surtout (contre le Néo-Zélandais Matthew Ebden) et en quart de finale à Washington, assourdi par le « tube de l’été », le Grec Stefanos Tsitsipas. De quoi interpeller, à défaut d’inquiéter.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct