Poussée par les ONG, l’Europe met le Pérou au pied du mur

L’ONG «
Justice et Paix
» avait réalisé en 2016 un documentaire qui aborde le rôle de l’activité minière au Pérou et ses impacts sur les populations locales.
L’ONG « Justice et Paix » avait réalisé en 2016 un documentaire qui aborde le rôle de l’activité minière au Pérou et ses impacts sur les populations locales. - D.R.

C’est une véritable mise en demeure que Cecilia Malmström vient d’adresser au ministre péruvien du Commerce extérieur et du Tourisme. Et une première victoire pour la « société civile », attachée à un commerce équitable et respectueux des travailleurs et de l’environnement.

La commissaire européenne en charge du Commerce donne jusqu’au mois de novembre prochain au ministre Rogers Valencia pour présenter un plan d’action « bien défini et assorti d’un calendrier ». Ce plan, expose la commissaire dans son courrier en date du 30 juillet, doit répondre aux « préoccupations » de l’Union européenne, s’agissant de la (mauvaise) mise en œuvre par le pays latino-américain du chapitre « Développement durable » de l’accord commercial bilatéral signé en 2012 avec l’UE par le Pérou (et la Colombie et l’Equateur).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Monde