Kofi Annan, le diplomate tranquille

©AFP
©AFP

Article paru en février 1998

Choisi en 1996 pour succéder à Boutros-Ghali comme secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan était entré dans l’institution en 1962. A l’occasion de son arrrivée à la tête de l’ONU, Colette Braeckman avait dressé son portrait. Nous vous le reproposons à la lecture,

Jamais un mot plus haut que l’autre, mais une parole aimable pour chacun. Kofi Annan a passé l’essentiel de sa carrière dans la maison de verre de Manhattan, et aux Nations unies chacun connaît ce diplomate courtois, policé, plus british que les Britanniques. Époux d’une Suédoise, père de trois enfants, boursier de la Fondation Ford, il a étudié l’économie à l’Institut universitaire des hautes études internationales de Genève et passé une maîtrise en gestion au Massachusetts Institute of Technology, aux Etats-Unis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct