Le Pukkelpop entre rock et musées

Le rock a retrouvé les honneurs au Pukkelpop, notamment avec les furieux King Gizzard & The Lizard Wizard.
Le rock a retrouvé les honneurs au Pukkelpop, notamment avec les furieux King Gizzard & The Lizard Wizard. - Mathieu Golinvaux/Le Soir

Si le Pukkelpop a depuis un bail jeté son étiquette underground aux orties, n’hésitant plus à programmer des divas des charts (Dua Lipa cette année) et titiller les stars du rap game (Kendrick Lamar en tête d’affiche assurait ce samedi le service minimum), on y ose encore sortir des clous. Vendredi, on a ainsi eu l’occasion de voir à l’œuvre les excellents Sons Of Kemet de Shabaka Hutchings. D’entendre du jazz, en d’autres termes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Musiques