Egalité, fraternité... Solidarités!

L’ADN du festival : le vivre-ensemble, avec ses débats et ses associations pour une société plus juste  et plus ouverte.
L’ADN du festival : le vivre-ensemble, avec ses débats et ses associations pour une société plus juste et plus ouverte. - Dr

Avec dix mille personnes lors de la première édition en 2013, le nouveau festival organisé à Namur par Solidaris a fait taire les critiques, certains se demandant si c’était le rôle d’une mutuelle de monter ainsi un énième festival populaire. Surtout qu’à la programmation se trouvait un certain Fabrice Lamproye déjà à la manœuvre aux Ardentes créées en 2006 et au Ronquières Festival né en 2012.

Le directeur des Solidarités, Martin Wauthy, Namurois par ailleurs directeur de marketing de Solidaris (connu aussi comme institut de sondages), a toujours insisté sur l’ADN du festival : le vivre-ensemble, avec ses débats et ses associations pour une société plus juste et plus ouverte. Le tout à l’adresse d’un public familial attiré par les têtes d’affiche autant que par les découvertes. Avec 49.000 personnes l’an dernier, les Solidarités ont trouvé leur rythme de croisière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct