Dérapage raciste au Pukkelpop: qui est-on en festival? Soi ou un autre?

L’effet de groupe est massif dans des festivals estivaux comme le Pukkelpop, qui a eu lieu ce week-end.
L’effet de groupe est massif dans des festivals estivaux comme le Pukkelpop, qui a eu lieu ce week-end. - Photonews

Samedi soir, un incident à caractère raciste a éclaté au festival Pukkelpop, à Hasselt. Lors du concert de Kendrick Lamar, deux femmes de couleur noire ont été poussées et frappées ; une boisson aurait également été jetée dans leur direction et on leur aurait tiré les cheveux. Mais ce n’est pas tout. Sur les réseaux sociaux, les victimes ont publié une vidéo montrant un groupe de jeunes Flamands entonner des chants racistes. « Handjes kappen, de Congo is van ons » (« Couper les mains, le Congo est à nous »), peut-on notamment entendre… Plainte a été déposée à Unia, le Centre fédéral pour l’égalité des chances, tandis que le parquet du Limbourg ouvrait une enquête.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct