Des manœuvres militaires russes au parfum de guerre froide

L’exercice Zapad («
Ouest
») organisé en septembre 2017 par la Russie (avec une unité qui, en son temps, avait participé à la répression du Printemps de Prague en 1968…) avait suscité un vif regain de tensions entre les Occidentaux et la Russie.
L’exercice Zapad (« Ouest ») organisé en septembre 2017 par la Russie (avec une unité qui, en son temps, avait participé à la répression du Printemps de Prague en 1968…) avait suscité un vif regain de tensions entre les Occidentaux et la Russie. - REUTERS.

C’est (bientôt) la rentrée et le retour des grandes manœuvres – militaires. D’abord à l’Est, puis à l’Ouest. Signe que la méfiance réciproque reste intense, malgré la lune de miel entre les présidents Trump et Poutine observée le mois dernier à Helsinki. Du côté de la Russie comme de l’Otan, on annonce les plus importants exercices depuis longtemps. A fond la dissuasion !

« Une envergure sans précédent ». Voilà comment le ministère russe de la Défense qualifie la mobilisation des troupes appelées à participer dès la fin du mois à l’exercice « Vostok 2018 ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct