L’incroyable destin d’Hamoutal, emportée par la guerre sainte

C’est dans ce petit bureau de sa maison de Monieux que Stefan Hertmans a rédigé ses derniers romans, le regard sur ce paysage qui ouvre son roman et où il «
voit
» arriver son héroïne. Derrière lui, le secrétaire de son grand-père et au dessus la copie du fameux manuscrit en hébreu.
C’est dans ce petit bureau de sa maison de Monieux que Stefan Hertmans a rédigé ses derniers romans, le regard sur ce paysage qui ouvre son roman et où il « voit » arriver son héroïne. Derrière lui, le secrétaire de son grand-père et au dessus la copie du fameux manuscrit en hébreu. - Béatrice Delvaux

Depuis Monieux

C’est une histoire d’amour, un destin de femme, c’est aussi une plongée dans la guerre sainte. Pas le djihad islamiste mais les croisades des catholiques. C’est le récit d’une traque antisémite autant que celui d’une migration qui, en évoquant des faits vieux de 1000 ans, semble pourtant nous parler d’aujourd’hui. C’est un incroyable périple aussi, qui nous emmène de Rouen à Narbonne, puis dans le petit village de Monieux dans les Alpes de Hautes Provence, puis à Marseille, et qui nous fait monter en bateau vers Palerme et enfin Alexandrie et Le Caire, faute d’arriver à Jérusalem.

Tout pourrait avoir été inventé et pourtant tout ou une grande partie de cette incroyable histoire est vrai. Et ce roman mené comme un thriller est autant le voyage de son héroïne, Hamoutal, que celui de l’écrivain flamand Stefan Hertmans, lancé pendant des mois à sa poursuite.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct