lesoirimmo

Des avions contre de l’huile de palme

L’Indonésie pratique un chantage commercial à l’huile de palme, une ressource importante du pays.
L’Indonésie pratique un chantage commercial à l’huile de palme, une ressource importante du pays. - REUTERS.

On a connu « pétrole contre dollars », faudra-t-il apprendre à conjuguer « avions contre huile de palme » ? L’Indonésie, quatrième pays le plus peuplé du monde (265 millions d’habitants), menace de ne plus acheter de Boeing ou d’Airbus si elle ne peut installer des usines de biocarburant à base d’huile de palme en Europe et aux États-Unis. Une huile de palme dont elle est le premier producteur mondial, qui fait vivre des millions d’Indonésiens et dont l’usage en biocarburant est source de nouveaux développements assurés. Mais une huile dont l’exploitation fait rugir les associations environnementales de nombreux pays occidentaux à cause de ses effets sur la déforestation (l’Indonésie représentant la troisième zone forestière de la planète après l’Amazonie et le bassin du Congo), la biodiversité (la disparition des orangs-outangs mais pas seulement), le réchauffement climatique (émissions de gaz à effet de serre), non-respect des droits de l’homme (minorités indigènes)…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct