L’analyse : le récit écolo

Récit

On a beau se convaincre et se répéter que les réponses aux problèmes compliqués sont complexes, la politique reste l’art de globaliser. Les idéologies totalisantes du siècle dernier ont peut-être rendu l’âme (quoique), du moins sont-elles partiellement débordées par la réalité, on cherche malgré tout un « grand récit », comme on dit. La politique vend du rêve ou crève. Elle veut de l’utopie ou plie. Et l’on sent bien qu’il faut opposer quelque chose de signifiant au populisme galopant qui balaie les pragmatismes comme un jeu de quilles.

Alors ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct