Avec une équipe 100% belge, Lotto veut enfin tirer le gros lot

Tiesj Benoot. @News
Tiesj Benoot. @News

Après un Tour de France manqué (aucun succès d’étape), Lotto-Soudal entend régler la mire, tout en se rappelant au bon souvenir de sa Vuelta 2017. Victorieuse à 4 reprises l’an dernier (Tomasz Marczynski deux fois, Sander Armée et Thomas De Gendt), la formation belge débarque en Espagne avec les dents longues.

Pour tenter de décrocher une nouvelle victoire en WorldTour, ce qui lui échappe depuis début mai lors du Giro (Tim Wellens), Lotto mise sur une équipe exclusivement composée de Belges. Parmi eux, Victor Campenaerts, récent champion d’Europe de contre-la-montre, Maxime Monfort, Sander Armée, Thomas De Gendt et Tiesj Benoot. «  Quand je regarde le roadbook, il y a beaucoup d’opportunités pour les attaquants, c’est l’une des grandes différences avec le Tour de France  », note Benoot (24 ans) qui a repris la compétition, dimanche dernier à Hambourg, après son abandon précoce sur la Grande Boucle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Sports