Lettre d’Europe: Nord Stream 2, plus qu’un pipeline

Lettre d’Europe: Nord Stream 2, plus qu’un pipeline
reporters

Lors de la dernière rencontre entre la chancelière Angela Merkel et le président russe Vladimir Poutine, la Syrie et l’est de l’Ukraine étaient à l’ordre du jour, mais également le projet Nord Stream 2. Un consortium composé de Gazprom et de groupes allemands, néerlandais et français souhaite construire, en plus du gazoduc existant, un deuxième pipeline qui relierait la Russie à l’Allemagne en passant par la mer Baltique. L’Ukraine, qui ne veut pas perdre les revenus que procurent les frais de transit du gaz en provenance de Russie, s’oppose vivement au projet de construction. Tout autant que Donald Trump, la Pologne et les États baltes voient le projet d’un mauvais œil car ils craignent une trop forte dépendance de l’UE au gaz russe. Le président américain veut aussi exporter plus de gaz naturel liquéfié en Europe.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct