La FGTB projette une grève générale le 2 octobre: la coupe est pleine, «plus que pleine»

Robert Vertenueil (ici avec Thierry Bodson à sa droite, lors d’une manifestation)
: «
Un leader syndical disait ceci jadis
: négocier quand on le peut, aller au combat quand il le faut…
».
Robert Vertenueil (ici avec Thierry Bodson à sa droite, lors d’une manifestation) : « Un leader syndical disait ceci jadis : négocier quand on le peut, aller au combat quand il le faut… ». - Belga/ Jasper Jacobs

La coupe est pleine, « plus que pleine », alors la FGTB veut une grève générale. C’est le fameux « jobs deal » de juillet qui a fait la différence. Déjà, l’organisation syndicale était sur le pied de guerre (façon de parler) à propos de la réforme des pensions, les métiers pénibles et la menace d’instaurer une retraite à points. Déjà elle s’apprêtait à se mobiliser à la rentrée pour tenter d’enrayer, un peu en désespoir de cause, cette réforme majeure de la suédoise. Mais là, depuis juillet, « c’est trop », estiment les rouges.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct