FC Bruges – Anderlecht (2-1): le bulletin des Brugeois

@News
@News

Toutes les cotes sont sur 10.

6 Karlo LETICA. Rarement mis à l’épreuve, il est impuissant sur le but de Musona. On sent tout de même de l’anxiété dès qu’il doit se montrer. Il a besoin d’un match référence pour se libérer.

5 Benoît POULAIN. Si le début des débats a rimé avec sobriété et efficacité, la suite s’est avérée plus chaotique pour le Français. Quand le jeu s’accélère, il est en difficulté et commet des erreurs qu’on ne lui connaît pas d’ordinaire.

6,5 Stefano DENSWIL. Avec lui, on ne sait jamais à quoi s’attendre. En une fraction de seconde, on passe de l’intervention parfaite à l’absence qui permet à son adversaire de se jouer de lui. Il laisse Knowledge Musona seul dans son dos sur l’égalisation.

7 Matej MITROVIC. Le patron de la défense qui est parvenu à totalement éteindre les velléités de son compatriote Ivan Santini.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct