Comment juger les généraux birmans?

«  La Birmanie n’est pas partie à la CPI (Cour pénale internationale), il faudrait donc un vote des membres permanents du Conseil de sécurité demandant à la CPI de se saisir de ce dossier, explique Eric David, professeur émérite de Droit international à L’ULB. La CPI a déjà été saisie de cette façon en 2005 sur le Darfour et en 2011 sur la Libye. Mais il y a toujours le risque d’un veto : la Chine et de la Russie ne sont pas les plus chauds partisans de la CPI ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct