La mort suspecte de deux Belges en Afrique du Sud, liée aux dossiers rwandais

Pieter-Jan Staelens
: un décès qui pose question.
Pieter-Jan Staelens : un décès qui pose question. - D.R.

Les dossiers liés au Rwanda s’alourdissent en Afrique du Sud et risquent de compromettre les relations entre Kigali et Pretoria qui avaient déjà été très tendues lorsque Patrick Karegeya, un ancien membre du FPR passé à l’opposition, avait été retrouvé étranglé en 2014 dans sa chambre d’hôtel à Johannesbourg. En effet, la police sud-africaine enquête sur les circonstances du décès d’un ancien avocat belge, Pieter-Jan Staelens, 36 ans, décédé le 31 juillet dernier dans l’incendie de sa voiture, jugé suspect. Staelens se trouvait en Afrique du Sud pour tenter de s’informer à propos des circonstances exactes de la mort d’un Belgo-Rwandais, Thomas Ngeze, qui avait été retrouvé pendu le 15 juin dans une chambre d’hôtel à Johannesbourg.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct