Cette sexualité qui gêne encore tant l’Église

Le pape François.
Le pape François. - Reuters.

«  La sexualité n’est ni angélique ni démoniaque. L’Église devrait tenir un discours tout naturel qui dirait : “Mais qu’il est bon que les gens fassent l’amour ! Point.”

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct